Hommes et femmes main dans la main


 

Photo: Pierre-Michel Virot

L'Alliance globale contre les MGF est une association à but non lucratif (loi 1901), fondée en 2010 par un couple canado-allemand basée à St Jean de Gonville en France. L'AG-MGF dispose d'une antenne à Genève, Suisse et est présente au cœur de la Genève internationale non loin des sièges de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), du Bureau de liaison de l'UNESCO, de l'Office des Nations Unies à Genève (ONUG) et des Missions Diplomatiques. A Genève, l'AG-MGF maintient ses relations avec l'Université de Genève, les Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), le Bureau de la Solidarité de la République et du Canton de Genève, le Bureau de la promotion de l'égalité entre femmes et hommes et de prévention des violences (BPEV) et le Club Suisse de la Presse. L'AG-MGF collabore avec des organisations et des individus aux quatre coins du monde et promeut la solidarité internationale dans la lutte contre les violences à l'égard des femmes et des enfants.

 
Beaucoup d'organisations incluant l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ont lutté contre les pratiques traditionnelles telles que les mutilations génitales féminines sur les enfants, les jeunes filles et les femmes.
 
Après trois décennies d'efforts, le rôle clé des hommes est devenu incontournable. Les hommes sont des pères, des frères, des cousins et de futurs maris de victimes des MGF. Ils sont des leaders religieux, des chefs de village, de famille ou de communautés.
 
Ils sont les garants de l'opinion générale et les gardiens des traditions. Ils occupent une position clé en matière de politique, de lois et d'économie. Mais quand il s'agit des MGF et de leur élimination, ils sont souvent réticents.
 
Depuis 2009, des conférences et des évènement ont lieux, ciblées sur les hommes disant ''NON'' aux MGF. Ils sont encore aujourd'hui une minorité. Il leur faut beaucoup de courage pour être entendus.
 
Depuis 2009, des conférences et des évènement ont lieux, ciblées sur les hommes disant ''NON'' aux MGF. Ils sont encore aujourd'hui une minorité. Il leur faut beaucoup de courage pour être entendus.
 
L'Alliance Globale contre les MGF travaille à accélérer l'abandon mondial des violences traditionnelles faites aux femmes. Les actions doivent être faites menées par des hommes et des femmes de toutes les cultures, en collaboration avec les organisations concernées. Il est nécessaire d'aborder ce fléau mondial à travers des actions globales.

En tant que structure promouvant le soutien mutuel et le renforcement du travail sur le terrain notre priorité est de développer des outils qui contribuent à optimiser les efforts visant l'élimination des MGF sur chaque niveau: local, régional, national et international.

Regardez notre présentation